AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
PRE OUVERTURE DU FORUM POUR LES ANCIENS MEMBRES LE 01/04/2016
OUVERTURE OFFICIELLE DE WOF LE 03/04/2016

Partagez|

even in the defeat we are a team! (antoine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


▪ nombre de dédicaces : 14
▪ pseudo/prénom : Auweuh
▪ crédits : Bazzart, tumblr
▪ multinicks : none
▪ âge : 29 years old
▪ jobs : Footballeur et surtout capitaine 8)
❥ heart statut : single
▪ péchés mignons : le chocolat et les matchs de foot.
MessageSujet: even in the defeat we are a team! (antoine) Sam 16 Juil - 15:23

we're all in this together
ft. hugo & antoine
10 juillet 2016 - C'était un goût amer qui était présent dans la bouche du capitaine de l'Equipe de France, le Portugal venait de voler la victoire sur un tir qu'il n'avait pas pu arrêter malgré tous les efforts fournis par l'équipe. Le jeune capitaine savait que ce serait un match décisif et tout s'était joué dans les dernières minutes. Il n'était généralement pas un mauvais joueur, ou un mauvais perdant cela aurait été problématique vu son métier mais il n'avait pas pu cacher sa déception ou sa colère. Il ne pouvait pas dire que l'équipe face à eux n'avait pas mérité sa victoire, mais au fond c'était une victoire de l'ennemi qui passait bien trop mal. L'état de ses coéquipiers était certainement l'une des choses qui causait le plus de peine au gardien, il voyait des larmes, des déceptions sur les visages de tous. Il osa à peine un regard vers les tribunes, il venait de croiser le regard de sa fille qui était en larmes, il savait que la déception de sa fille serait grande mais elle était surtout déçue pour lui, il le savait. Il se dirigea vers ses amis, car malgré tout ils étaient tous devenus amis au fil des années. Son premier reflex fut de consoler ceux qui étaient en larmes, il tentait lui de se contenir même si malgré son tempérament calme, il n'avait qu'une envie taper dans un mur et crier sa déception, mais le niçois comptait montrer avant tout qu'il était la pour son équipe et ses camarades. Il alla vers le jeune joueur qui était certainement l'un des héros de l'équipe, Antoine Griezmann qui avait l'air déçu, il lui tapa sur l'épaule pour le réconforter avant de lui faire un câlin " Merci, c'est grâce à toi en parti qu'on a été jusque là ! ". Il était la pour le réconforter ? Pas vraiment c'était honnête, Hugo le pensait sincèrement, du haut de ses 25 ans le jeune homme était l'un des meilleurs joueurs de sa génération et son duo avec Olivier Giroud allait certainement être un des plus marquants du tournoi. Le voir dans cet état rendait le capitaine impuissant, il ne savait pas quoi dire à ses coéquipiers pour leur faire comprendre qu'ils n'avaient rien à se reprocher, qu'ils avaient réussi un exploit que l'équipe n'avait pas réussi depuis des années, mais avant même de pouvoir parler ils devaient aller prendre leur médaille, cette médaille de second dans le tournoi. C'est après un long soupir qu'il suivit son partenaire et ami Koscielny et posa une main sur son épaule en restant derrière lui pour le réconforter. Il arriva alors pour récupérer sa médaille et refusa de l'avoir autour du cou, c'était bref, c'était un geste stupide mais il ne voulait pas de cette médaille autour de son cou, son équipe avait mérité cette coupe, avait mérité d'être gagnante et ils ne l'étaient pas. Il alla s'installer sur le banc de touche en attendant le jeune Griezmann afin de lui remonter le moral car il refusait de le laisser seul.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



▪ nombre de dédicaces : 34
▪ pseudo/prénom : youwishyouknow
▪ crédits : ava ; PRINCESS
▪ âge : 25
▪ jobs : footballeur professionnel
❥ heart statut : célibataire, heureux papa d'un petit ange <3
MessageSujet: Re: even in the defeat we are a team! (antoine) Sam 16 Juil - 20:20


Hugo & Antoine

even in the defeat we are a team!

La défaite, ça n’était jamais facile à digérer. Et encore moins, quand on en vivait deux en l’espace de deux mois. C’était horrible. Antoine n’en revenait pas. Il n’avait pas réussi à mettre un foutu but durant ce match, pourtant les occasions étaient là. Il n’avait pas maîtrisé sa tête qui était passée à quelques centimètres au dessus de la transversale, de quoi avoir la rage ! Et les autres non plus n’avaient pas réussi. Bref, ce match était une véritable catastrophe. Il avait cru pouvoir respirer un peu en voyant Ronaldo quitter le terrain prématurément, même s’il avait eu un peu de peine pour lui, il n’était pas sans coeur, mais il avait déjà perdu une finale contre lui, il avait à coeur de ne pas perdre celle-là. Il avait à coeur de lever cette coupe avec ses amis, avec son pays et pourtant, rien de tout cela n’allait arriver. Il était dépité, mais n’avait pas craqué, pas comme deux années plus tôt, face au monde entier. Il était resté droit, et avait préféré se retrouver seul sur le terrain, laissant les autres s’effondrer vers le banc. Il avait besoin de marcher, d’assimiler ce qu’il venait de se passer. Ils en avaient pour des semaines à se remettre d’une telle défaite, alors qu’ils avaient si bien réussi à se glisser jusque là. Ils n’avaient pas démérité cette finale, et d’ailleurs, il était persuadé au fond de lui qu’ils méritaient le titre, mais dans le foot, il y avait le facteur chance, et il n’avait pas été avec eux ce soir-là, quand on voyait les occasions manquées.

Le premier à venir vers lui avait été Paul, ces deux-là étaient devenus inséparables mais leur accolade avait été brève. Ils étaient tous les deux très déçus et ne voulaient pas craquer devant tout le monde. Et puis Hugo. Le capitaine, le chef de la team, celui qui les motivait mieux que personne et qui trouvait toujours les bons mots, au moment où il le fallait. Le châtain était triste de ne pas avoir pu lui offrir cette victoire, alors qu’il comptait, qu’ils comptaient tous sur lui. Bien sûr c’était un travail d’équipe, mais il savait bien que pas mal de choses reposaient sur ses épaules. « Merci à toi tu veux dire » répondit-il à son ami en le prenant dans ses bras. Hugo avait été, sans conteste, un des meilleurs gardiens de cet Euro et sans lui, ils n’auraient pas atteint la finale. Ils n’avaient pas le temps de vraiment parler puisqu’on leur faisait signe d’aller chercher leurs médailles. Il secoua la tête en traversant le terrain avant de suivre les autres et de monter les marches. S’il acceptait cette médaille, il ne la gardait pas plus de trente secondes autour du coup. Il s’en fichait de la médaille de consolation, pour lui il n’y avait que la coupe qui comptait. Tête baissée il descendit ensuite les marches avant de rejoindre Hugo qui s’était installé seul. Il s’assit à ses côtés tout en soufflant. « Putain de match hein » les Portugais au loin faisaient encore la fête, chose qui était normale au fond mais qui faisait bouillir le footballeur. « Tu veux bien venir avec moi après ? Je dois récupérer mon soulier d’or » dans d’autres circonstances il aurait sauté partout de recevoir une telle récompense mais là… Le meilleur buteur de l’Euro qui n’avait même pas réussi à marquer au match le plus important de la compétition… On en parle ? Il savait que c’était un honneur de recevoir ce prix, il s’en réjouirait sûrement plus tard, comme il l’avait dit à quelques journalistes, mais l’avoir en visuel chez lui allait à chaque fois lui rappeler que le titre leur était passé sous le nez.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

even in the defeat we are a team! (antoine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena» Team Aura (pv : Red Wolf )» Les "Team Trophée" à Neerpelt» Landbouwkrediet Cycling Team» Team Thuringer
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALK OF FAME :: around the world :: Around The World :: France-